log in

Eau/Alimentaire

Récupérateur d'eau de pluie - Mise en place

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Je viens d'installer un récupérateur d'eau de pluie de 1000 Litres à quelques mètres de mon petit potager ... petit tuto sur l'installation.

Voici les outils que j'ai utilisé :

1. Une perceuse
2. un embout cruciforme
3. un foret
4. une scie cloche (fournie avec le le kit collecteur).
5. une mèche

On commence par faire un petit trou dans la gouttière. Ce trou sera l'emplacement de votre collecteur, il faut donc le faire à la même hauteur que le trou que vous allez faire sur votre citerne.

Ensuite, on place le guide de la scie cloche dans le trou et on perce

Voilà le trou ...

On place le joint d'étanchéité sur l'embout du collecteur

On le place dans le trou puis on le visse

On assemble les parties du collecteur maintenant

On savonne et mouille la cuillère (partie plastique noir) et on le glisse dans l'embout

On prend les dimensions et on perce un trou dans la citerne

On place le tuyau (pour ma part c'est celui du filtre) sans oublier de visser la bague par l'intérieur de la citerne, puis on assemble tout simplement

 

Allez, on passe aux questions-réponses sauce Homme Gris ...

Combien de temps tu as mis pour tout installer ?

Une demi-heure à tout casser

Quelle a étée la partie la plus difficile ?

Juste la pose de la bague à l'intérieur de la cuve, mais vraiment rien de compliqué, c'est vraiment histoire de dire ...

Pourquoi avoir fait un article sur "comment installer un récupérateur d'eau de pluie" ? C'est le genre de truc que tout le monde sait faire.

Pas forcément non, il n'y a rien de compliqué bien sur et c'est justement la raison pour laquelle j'en parle pour qu'il n'y ai plus de doute sur la questions.
Ensuite je n'aime pas trop le "gnin gnin c'est facile, gnin gnin forcément t'as acheté un truc tout fait" ... je pars du principe où, quelque soit l'action, quelque soit la méthode, à partir du moment où on a la conscience de faire des choses pour son autonomie et sa future résilience, ça va dans le bon sens ... je ferme la parenthèse (d'ailleurs j'avais pas mis de parenthèse).
De plus, le fait de créer un petit article là dessus, permet de faire une piqûre de rappel sur l'importance de récolter l'eau de pluie.

Pourquoi n'avoir pas fabriqué ton propre récupérateur avec de la récupération en le fabriquant toi-même ?

Parce qu'en ce moment je n'arrête pas et je n'ai pas beaucoup d'heures devant moi, alors l'achat a été une solution de facilité. Je ne voulais pas perdre trop de temps, voila.
(tiens encore un "gnin gnin" ... pfffff)

Pourquoi avoir pris une cuve de 1000L ?

J'ai cherché le meilleur rapport prix/capacité ... 1000L est un début certes, mais je fais au fur et à mesure ...

Justement, quel est le budget pour cette cuve de 1000L ?

Neuve, j'en ai eu pour 90€ (palette, structure métallique et robinet compris), à cela j'ai du acheter également le kit collecteur à 30€ et le filtre à 10€ ... Bref, 130€ pour la totalité.

C'est quand même un budget !

C'est vrai qu'avec de la récup et de l'occaz j'en aurais eu pour moins, mais ça a été mon cadeau de Noël ... comme je le dis souvent, tout est une question de priorité.

Tu penses que ça va se remplir assez vite ?

Aucune idée, pour l'instant ça fait au moins deux semaines qu'il n'est pas tombé une goutte dans ma région ... Un pote m'a dit qu'en deux/trois mois d'hiver je devrai atteindre les 1000L ... je verrais bien et je ferai un retour sur le blog.

Tu comptes t'en servir pour quoi ?

Pour récupérer de l'eau de pluie (pffff) ...
Bon ok, pour l'instant l'eau sera destinée au potager cet été. Je prendrais des notes pour connaitre le rendement.

Et après ?

Dans l'idée, je renouvellerai l'expérience avec un, deux ou trois autres du même type car je ne pense pas que 1000L soient suffisants pour le potager et les diverses plantes que j'ai planté l'an dernier (fruitiers, etc.) ... Je me penche en ce moment sur d'autres utilisations à cette eau (consommation avec filtre par exemple, mais aussi faire une liaison avec les sanitaires dans la maison car les toilettes sèches, c'est pas pour tout de suite).

T'as utilisé combien de fois le mot "trou" dans ton article ?

T'as qu'à compter ! (je me pose des fois des questions à la con, non ?)

 


Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.